CAMPUS

Pierre-Yves LE GAL

Pierre-Yves LE GAL

PRÉSENTATION :

Pour Pierre-Yves Le Gal, diplômé de Vatel à Paris en 2008 et de Vatel à Los Angeles en 2009, « le réseau est le bien le plus précieux que nous ayons. »

Pour illustration, c’est un Vatélien qui lui a conseillé d’intégrer Vatel lors de son stage de 2e année d’école de commerce. C’est aussi une diplômée de Vatel qui sera la 1re salariée de l’entreprise de Consulting Arzel Management qu’il a créée en 2012. Et c’est encore une Vatélienne avec laquelle il est actuellement en train de créer une société au Maroc. 


 

INTERVIEW :

Bonjour Pierre-Yves, vous avez débuté vos études post-bac par une école de commerce généraliste et vous êtes ensuite entré à l’école Vatel de Paris en 2006, puis vous avez rejoint celle de Los Angeles pour un MBA en 2008. Racontez-nous ce qui vous a donné envie d’intégrer Vatel ?

J’ai toujours été un passionné de restauration. J’ai découvert ce métier très jeune via quelques jobs d’été et j’ai gardé en tête depuis cette époque d’évoluer vers ce secteur. C’est pourtant indécis quant à ce qu’allait être mon avenir professionnel, que je me suis orienté vers une école de commerce généraliste à Nantes.

Le déclic est apparu lorsqu’en deuxième année, j’effectue deux stages consécutifs pour Hebel Traiteur sur Nantes. Je découvre l’organisation de réceptions avec un maître de stage, Bertrand Eloud, diplômé de Vatel à Lyon, qui m’a encouragé à compléter mon cursus par une formation en management, axée sur les métiers de l’hôtellerie et de la restauration. Ce stage a été un déclic : le plaisir de découvrir le management dans un secteur si unique. Une fois ma licence en marketing en poche, direction Vatel.

 

Que gardez-vous de Vatel en mémoire ?

Vatel m’a apporté le juste complément. Cette vision « terrain » doublée d’une approche managériale et humaine axée sur la rigueur, l’exemplarité et la modernisation de nos métiers.

J’ai intégré l’école Vatel de Los Angeles la première année où le MBA a été lancé. Nous étions la toute première promotion et j’en ai été le Major. Cette expérience globale est pour moi ce qui m’a donné le plus de force pour le début de ma carrière.

Passons le fait qu’à tout juste 22 ans, maîtrisant de manière très rudimentaire la langue de Shakespeare, je me retrouve en face de mon responsable de stage qui me lance : « Buddy ! Here’s your team, here is the restaurant, here are the keys, you’re closing tonight! ».* Parfois, j’estime qu’il faut savoir assumer sans en être réellement capable, tout simplement se dire «je vais y mettre du cœur et du courage, tout va bien se passer ! ». Quel stress !

De plus, d’un point de vue académique, deux intervenants de Vatel à Los Angeles ont clairement su nous décomplexer et nous amener vers des lectures qui, d’un point de vue du coaching et du management, m’ont apporté les lignes directrices de ce que j’avais besoin de maitriser. Une phrase du livre « The one thing you need to know » de Marcus Buckingham, est encore affichée sur la porte de mon bureau : « Find out what is unique in your people, and capitalize on it ! »**

 

Qu’est ce qui vous a poussé à devenir entrepreneur ?

J’ai eu la chance d’avoir une trajectoire et une ascension rapide. J’ai été embauché comme Directeur de restaurant auCiel de Paris à 23 ans et je suis devenu le plus jeune directeur d’hôtel du Maroc quand j’ai pris les rênes du Murano Resort Marrakech 4* à 25 ans.

En toute franchise, tout ceci n’a été uniquement possible que grâce à une présence décuplée sur le terrain, un travail acharné sur la mise en place de « mes » méthodes de management et de gestion d’un établissement.

Au terme de mon expérience marocaine, le constat était simple : ma « caisse à outils » était remplie et je voulais diriger ma propre entreprise. J’ai donc décidé de m’installer en indépendant. J’ai enfin pu me consacrer à ce j’aime profondément et ce que j’avais toujours rêvé de faire : du consulting. Cette dernière année, j’ai eu la chance d’intervenir pour le groupe Christophe Leroy, basé à Saint-Tropez mais exploitant également des établissements dans les Caraïbes, aux USA et au Maroc. En intervenant sur la gestion opérationnelle des établissements, la mise en place de standards et de procédures pour le groupe, l’ouverture de nouveaux établissements et l’organisation d’événements (notamment la Soirée Blanche tropézienne dont j’ai été en charge), j’ai eu l’opportunité d’agir en consultant « électron libre » pour le groupe.

Cette liberté d’action, la possibilité de recul qui m’est donnée et l’utilisation de mes propres d’outils de management, voilà quel est le vrai luxe que je me suis construit aujourd’hui en créant ma propre entreprise de conseil, Arzel Management.

En savoir plus sur Arzel Management 

*«Mon garçon, voici ton équipe, voici le restaurant, voici les clés, c’est toi qui fait la fermeture ce soir !».
**Découvrez ce qui est unique en vos équipes et capitalisez dessus ! »

Focus
Vivre la Biennale ensemble

Vivre la Biennale ensemble

La Biennale et  Vatel, un partenariat qui se poursuit pour la 4e année consécutive entre les 2 institutions lyonnaises, aujourd’hui connues et reconnues partout dans le monde. Soit un total de 32 spectacles dont 23 créations, à découvrir du 14 au 30 septembre 2016 à Lyon et partout dans la région Rhône Alpes Auvergne.

En savoir +
JPO/SALONS VOTRE INTERLOCUTEUR
Contacter ce campus

Responsable des admissions
Lionel Demoment
8 rue Duhamel- BP 2013
69227 Lyon - FR

Contacter ce campus
+33 (0)4 78 38 42 93
TROUVEZ VOTRE FORMATION

EN TROIS ÉTAPES
Quelques clics
suffisent !

MARCO POLO
Etudiants,
ouvrez-vous
à l’international

En savoir +
2nd cycle spécialisation
Directeur d'hôtellerie internationale

En savoir +