SALLE DE PRESSE

Ma fille en hôtellerie

Les métiers de l’hôtellerie  et  du tourisme ? Une évidence pour Clémence. Parent d’une étudiante de 2e année, Bruno de la Palme raconte comment et pourquoi sa fille a choisi Vatel.


Ma fille en hôtellerie

"Je suis réalisateur de film. Si mon métier a eu une influence sur le choix d’orientation de ma fille pour l’hôtellerie, c’est donc de manière indirecte au travers des voyages que nous avons réalisés ma femme et moi avec nos 3 enfants.

Clémence a toujours été très sensible à la beauté et au fonctionnement des hôtels dans lesquels nous séjournions.

Dès la classe de Première, elle a tout de suite su nous persuader de la pertinence de son choix d’études supérieures car elle était allée en discuter avec :

  • des amis étudiants à Vatel,
  • des connaissances déjà diplômées de l’école et
  • des membres de notre famille, professionnels du secteur.

Après avoir échangé avec elle, nous avons parcouru ma femme et moi le site Internet de Vatel en France et découvert les réussites de Vatéliens où les diplômés présentent leur parcours et leurs fonctions.

Nous avons alors compris qu’en intégrant Vatel, Clémence allait avant tout apprendre à diriger des équipes et donc obtenir un passeport pour l’emploi mondial et multi-secteurs.

Si après cela, elle hésitait encore entre Vatel et d’autres écoles, le programme d’échanges Marco Polo l’a totalement convaincue.  Avant même de renvoyer son dossier d’admission à Vatel Paris, elle commençait déjà à regarder toutes les implantations d’écoles Vatel dans le monde pour effectuer son choix.

C’est finalement le campus Vatel Buenos Aires qui a eu sa préférence dans la perspective d’améliorer son espagnol. Elle intègre l’école pour sa 2e année en mars 2016 et revient ensuite à Vatel Paris terminer son cycle de Bachelor Vatel."

=> A lire aussi : "Ma fille à Vatel - Partie 2/3" et "Ma fille en stage - Partie 3/3"