UN RESEAU INTERNATIONAL

Quand deux copains Vatéliens dirigent l’un des plus beaux palais marocains…

Découvrez l'interview croisée de Julien et Benjamin : l’histoire d’1 grande amitié et 2 belles réussites.


Quand deux copains Vatéliens dirigent l’un des plus beaux palais marocains…

Amis de longue date, Julien Haroune et Benjamin Vacher, diplômés de Vatel en 2013, sont aujourd’hui respectivement Directeur des Opérations et Responsable Communication et Marketing du Palais Sebban. Un véritable joyau d'architecture Maroco-Andalouse, composé de 25 chambres et suites, dans l'un des plus beaux riads de Marrakech au cœur de la Médina. Découvrez ici, dans leur interview croisée, l’histoire d’une belle amitié et de deux belles réussites.

***

 

Quel métier souhaitiez-vous exercer enfants ?

Benjamin : Petit, j’hésitais entre mes 2 passions, à savoir le foot et la cuisine. Je rêvais d’être chef de cuisine - passion transmise par ma mère - ou footballeur. A dire vrai, je me voyais surtout journaliste sportif, influencé par mon père. Tous les deux m’ont transmis le goût du travail et je les en remercie.

Julien : Moi aussi il y a un ballon dans mes rêves d’enfants mais il était ovale. Ma famille m'a mis un ballon de rugby dans les mains dès mon plus jeune âge. On est bien loin de l’hôtellerie.

 

Qu’est-ce qui vous a séduits dans l’hôtellerie internationale ?

Benjamin : Le mot « international », qui évoque à lui seul beaucoup de perspectives. Notamment l’échange, le voyage, la découverte de différentes cultures…

Julien : Le mot « hôtellerie », qui consiste à faire plaisir aux autres par la maîtrise parfaite d’un art subtil, celui de recevoir.

 

Qu’est-ce qui vous a fait choisir la formation Vatel ?

Benjamin : J’ai eu le déclic lors d’une journée portes ouvertes à Vatel Lyon, quand je n’étais encore qu’en classe de seconde. La renommée de l’école à l’international, l’alternance intégrée, la possibilité d’avoir un diplôme mondialement reconnu, les stages de minimum 4 mois… Cet ensemble, à mes yeux primordial, m’a convaincu.

Julien : Vatel est une école supérieure qui a une grande renommée en France et dans le monde. Mon désir d’entreprendre des études de management hôtelier à la fin du lycée m'a fait l’approcher tout naturellement. Toute personne qui s’intéresse réellement au secteur et qui est motivée a toute les chances de réussir sa vie professionnelle grâce à Vatel.

 

Quel est votre meilleur souvenir d’études ?

Benjamin : On pourrait écrire un livre de nos meilleurs souvenirs tellement ils sont nombreux. A la fois du point de vue de la formation mais aussi grâce à notre implication dans la vie étudiante Vatel en tant que membres actifs du Bureau Des Etudiants de l’école. Je crois que ce qui m’a le plus marqué c’est à quel point l’alternance entre cours théoriques et cours de pratique est ajustée à nos métiers ! On s’en doute quand on comprend le concept d’enseignement Vatel, mais on ne le mesure pas encore assez tant que l’on ne l’a pas vécu.  Vatel est un véritable tremplin pour se lancer dans la vie active ! Aujourd’hui, je m’en rends vraiment compte. Pour réussir en tant que manager dans l’hôtellerie, il faut être capable d’exercer les métiers de tous ceux que l’on doit diriger sans ne jamais en sous-estimer aucun.  Je profite de l’occasion pour remercier toutes les équipes des structures d’application pratiques de Vatel Lyon : le restaurant, Vatel Gourmet, le Café Vatel car j’ai vraiment vécu de grands moments avec eux tant professionnellement qu’humainement.

Julien : S’il ne devait n’en rester qu’un je pense que ce serait le Gala de fin d’études que nous avons organisé Benjamin et moi avec le comité d’organisation, une superbe équipe d’amis. De l’organisation à la soirée en elle-même, tout était grandiose. Une belle aventure humaine et un beau challenge professionnel. La soirée a été une véritable réussite de l’aveu de tous et le plus bel hommage à 5 années de formations riches en émotions. Vatel est une grande école et je suis persuadé qu’elle va encore gagner en notoriété car elle ouvre vraiment les portes de la réussite à ses étudiants. On ne se rend pas compte quand on arrive en 1re année de toutes les compétences que l’on va acquérir. On sort de Vatel en étant capable d’assurer tous les métiers de l’hôtellerie, partout dans le monde, dans tous types d’établissements.

 

Comment avez-vous obtenu le poste que vous occupez aujourd’hui ?

Benjamin : Dans les métiers de l’hôtellerie internationale, plus que partout ailleurs, le recrutement se fait beaucoup par le réseau professionnel.  Je dirais que c’est à la fois le fruit d’une amitié forte avec Julien mais aussi une affaire de famille qui nous permet d’avoir le plaisir de travailler ensemble.

Julien : A la fin de mes études, j’ai rejoint mes parents au Maroc pour les aider dans leur gestion du Palais Sebban. Ne croyez pas que c’est facile de reprendre une affaire familiale, car vous devez tout autant faire vos preuves, voire plus que n’importe qui. Vous avez une vraie légitimité à trouver et vous devez encore plus démontrer qu’on peut vous faire confiance et que vous méritez votre place. J’ai ressenti très vite le besoin de m’entourer des meilleurs et recruter Benjamin  est apparu comme une évidence.

 Patio Sebban           

Le Patio Sebban                                                                                  La Suite Oudaya

En quoi consiste votre métier ?

Benjamin : Je suis Responsable Marketing et Communication. Je travaille au quotidien en étroite collaboration avec Julien sur la stratégie globale de l’établissement. Ce poste n’existait pas avant mon arrivée et j’ai donc commencé par élaborer et mettre en place :

  • un plan marketing à court, moyen, long terme ;
  • les outils de communication de l’établissement (plaquette de présentation, présence sur Facebook, veille TripAdvisor )
  • la valorisation des événements internes (l’actu du Riad) et externes (agenda des événements de la ville comme Le Festival International du Film de Marrakech, le Marrakech du Rire, etc.)

Tout en poursuivant quotidiennement la pérennité de toutes ces actions, mon métier consiste à développer l’augmentation du taux d’occupation des chambres et le remplissage du restaurant. Ce qui passe par la mise en place d’une politique commerciale (programme de fidélisation, planification d’actions commerciales, participation aux salons etc.) C’est un travail riche et passionnant !

Julien : Je suis Directeur des Opérations. Métier que l’on peut facilement assimiler à celui de Directeur d’Exploitation. Dans mon cas, il consiste à gérer la bonne santé de l'établissement et de son personnel que je suis parfois amené à former. En parallèle, j’essaye d’être au plus proche de ma clientèle pour la connaître au mieux et ainsi anticiper ses demandes. Dans nos métiers, on ne cesse jamais d’apprendre : je travaille, depuis plusieurs mois, avec des designers et architectes car nous sommes en pleine période de réinvestissements et nous avons donc entamé des travaux dans l’établissement. J’apprends encore beaucoup à leur contact. Il y a deux mois le challenge était de rénover, puis il y a un mois de construire l’Espace détente. Remettre à neuf ou partir de rien, ce n’est pas du tout la même chose en termes d’investissement, engagement et temps de travaux. Dans ce secteur, on touche à tout et donc on ne s’ennuie jamais. J’adore ça.

 

Et au milieu de tous ces travaux, vous avez créé ensemble la société Hospitality Agency

Benjamin : Hospitality Agency est à la fois une société de gérance et une société de conseils Marketing et Commercial, spécialisée dans l’hôtellerie/restauration des riads et hôtels haut de gamme. Nous l’avons créée en complément de nos activités pour le Palais Sebban. C’est une idée qui est venue après avoir étudié le marché de Marrakech et les nombreux besoins des professionnels. En effet, Marrakech est une ville qui vit pour et grâce au  tourisme mais qui manque cruellement de personnel qualifié dans la gestion de ses établissements hôteliers. Personne ne propose dans la ville ocre, puisque c’est ainsi que l’on nomme Marrakech, les prestations que nous offrons. Nous sommes prêts à les développer avec nos voisins de la profession.

Julien : L'idée de créer cette société est venue suite à  la rencontre de plusieurs hôteliers au Maroc. En effet, nous nous sommes rendu compte que beaucoup d’entre eux étaient des investisseurs internationaux qui ne connaissaient pas le métier. Il y a un réel besoin en termes d’audit, conseils, formations et accompagnement de la profession. L’engouement de nos premiers clients nous prouve pour le moment que nous avons vu juste ! 

 

Qu’est-ce qui vous plaît le plus dans l’hôtellerie ?

Benjamin : Le fait que rien ne soit figé et qu’on puisse sans cesse évoluer, apprendre, découvrir. C’est la beauté de notre métier. 

Julien : L'hôtellerie est un tout, ce n'est pas qu'un métier mais plusieurs à la fois. Le fait de pouvoir faire deux métiers différents dans la même journée et ne pas voir la routine s'installer est un réel bonheur.

 

 Le restaurant et la piscine                 

Le restaurant et la piscine du Palais Sebban

JPO/SALONS FOCUS
Parole de prof !
Parole de prof !

Jeune retraité, Pierre Laroche confie son meilleur souvenir de Professeur principal de service en salle au restaurant Vatel Paris.

En savoir +
Tout beau le resto !
Tout beau le resto !

Le restaurant d’application des étudiants de Vatel Lyon s’est refait une beauté pendant l’été. Infos et photos…

En savoir +
Mon année Marco Polo au Vietnam
Mon année Marco Polo au Vietnam

Etudiante de Vatel Nîmes, Roxane Hamel témoigne des enseignements très concrets qu’elle a retirés de sa 2e année Marco Polo à Vatel Hô Chi Minh.

En savoir +
TROUVEZ VOTRE FORMATION

EN TROIS ÉTAPES
Quelques clics
suffisent !

FAITES VALIDER VOTRE EXPÉRIENCE !
Convertissez-la en diplôme et accélérez votre carrière avec la Validation des Acquis de l’Expérience (V.A.E.). Vatel propose 2 titres certifiés RNCP
1ER CYCLE équivalent Bac +3
2ND CYCLE équivalent Bac +5

En savoir +