Brochure Brochure Contact Contact Bachelor Bachelor MBA MBA
Comment bien enseigner à distance l’Entrepreneuriat ? Le témoignage de Pascal Decombis  - Vatel

Comment bien enseigner à distance l’Entrepreneuriat ? Le témoignage de Pascal Decombis

Fort de 20 ans d’expérience dans le conseil en stratégie auprès des dirigeants, Pascal Decombis partage à distance ses connaissances du monde de l’entrepreneuriat avec nos étudiants en dernière année de Bachelor et 1ère année de MBA.

Retour

Comment s'organise votre journée d'enseignant ?

Pour Vatel Bordeaux, j’ai une journée dédiée à la visioconférence de 7 h à 19 h, 1 heure par groupe et le reste est consacré aux questions/réponses par mail, réponse donnée sous 24 à 48 h au fil de la semaine.

Quelle est votre méthode d’enseignement ? 

Ma méthode est l’apprentissage par l’action avec trois principaux enjeux pédagogiques :

  • Autonomie de l’apprenant : équilibre à trouver entre liberté et contraintes du cadre pédagogique,
  • Apprentissage expérientiel articulant expérience et réflexivité, 
  • Dynamique collective, à même de soutenir non seulement l’apprentissage, mais aussi l’action des étudiants.

En quoi la distance la modifie-t-elle ? 

Dès le départ j’ai fait le choix de l’intervention individualisée par groupe, plutôt que du magistral.   

S’adapter à mon apprenant est une conviction forte et une condition nécessaire pour le voir progresser dans ce domaine spécifique et multicompétences qu’est l’enseignement de l’Entrepreneuriat. L’Entrepreneuriat rejoint la stratégie en ce sens que cette matière s’appuie sur toutes les autres…comme un chef d’orchestre s’appuie sur tous les musiciens et doit parvenir à trouver la bonne dynamique pour la plus belle harmonie entre tous. Par conséquent :

  •  Je multiplie les notes techniques autrement dit les écrits d’appuis (1 à 2 pages pour une lecture rapide) que je diffuse à tous dès que j’entends ou repère un point méthodologique bloquant ou une lacune technique, comptable, financière, marketing …. Un aide-mémoire instantané vulgarisé à la portée de tous.
  •  Je réponds à chaque groupe en fonction de son état d’avancement et de la spécificité de son projet qu’il a librement choisi. En raison de cette diversité, le collectif ou le magistral est peu adapté.

Avez-vous des conseils et astuces à donner à vos étudiants pour ne pas perdre le rythme ?

  • Faire un rétroplanning
  • Interpeller aussi souvent que nécessaire 
  • Sans oublier de lire la presse.

Avez-vous des astuces que vous auriez expérimentées et que vous souhaiteriez communiquer à vos collègues enseignants ?

J’expérimente et j’apprends moi-même tous les jours comme un éternel apprenti. Je suis un fan de l’apprentissage par l’action, par l’étude de cas, dans le même esprit que le pratique la Harvard Business School. Il faut plonger l’étudiant dans une réalité qui alors le marquera par l’expérience qu’il en tirera. Certes, c’est plus long et compliqué à monter mais les résultats sont à mon sens autrement plus à la hauteur des exigences du secteur et des dirigeants d’entreprises. Je crois juste que le temps du magistral est révolu.

Et je les mets dès que possible en présence de professionnels de terrain. Leurs paroles viennent renforcer la mienne dans l’empreinte que nos témoignages laisseront. J’importe moi-même beaucoup de ma vie parallèle de consultant en stratégie.

Le rapport à distance avec vos étudiants est-il toujours facile ? 

Non, il n’est pas facile parce que j’adore le face-à-face, le contact et l’échange instantané et je crois fondamentalement en ce format d’enseignement. La distance ralentie tout cela même avec les meilleurs outils techniques du monde pour l’heure. Mais il faut faire en ce moment contre mauvaise fortune bon cœur. 

Découvrez également le témoignage de Gaëlle Laroutis, qui enseigne les techniques de promotion de l’entreprise également à distance, COVID-19 oblige.

Trouver ma formation en 3 étapes

Actualités
Nous diffusons des cookies afin d'analyser le trafic sur ce site. Les informations concernant l'utilisation que vous faites de notre site nous sont transmises dans cette optique. En savoir +OK