Notice: Undefined index: HTTP_ACCEPT_LANGUAGE in /var/www/vhosts/vatel.fr/httpdocs/index.php on line 11
« Dépoussiérer le thé de mamie » avec Dilmah
« Dépoussiérer le thé de mamie » avec Dilmah - Vatel

« Dépoussiérer le thé de mamie » avec Dilmah

Retour sur l’intervention passionnante de Catherine Nicolas, sommelière spécialisée dans la pédagogie du thé.

Retour

Les samovars sont branchés et un parfum inhabituel de plantes et de fruits se diffuse dans la salle de dégustation ; de quoi surprendre les étudiants de première année de MBA au moment de commencer leur atelier-découverte avec la prestigieuse marque dethé Dilmah.

« Il y a un vrai parallèle entre le vin et le thé, explique Olivier Demange directeur régional Sud Ouest chez TWF. Nous utilisons le même langage : astringence, tanins, terroirs, etc. Le M.O.F (Meilleur ouvrier de France) Sommellerie contient par exemple un module de formation en thé. La vraie force de Catherine, c’est de dépoussiérer le thé de mamie pour lui redonner ses lettres de noblesse. »

 

Comme un bon vin

Ainsi, tout au long de sa présentation, Catherine Nicolas, sommelière spécialisée dans le thé depuis 2012, s’attache à faire le lien entre les deux boissons :

  • la vigne comme le théier sont deux produits de la nature transformés en boisson par la main de l’homme ;
  • de la même manière que les vins, les thés s’identifient avec leurs crus, leurs arômes, leurs appellations ;
  • les vins et les thés peuvent être associés à des mets.

« Cet atelier représente une réelle valeur ajoutée à notre formation, raconte avec enthousiasme Lauriane Oudot. Je ne me serais jamais intéressée à cette boisson chaude dans une perspective professionnelle. Après cette dégustation, je trouve l’idée de proposer une carte de thé et de savoir les présenter comme un vin très enrichissante pour les clients. » 

 

Respect du produit et de l’humain

Au-delà du produit, Dilmah est une marque exemplaire de par la maîtrise de l’ensemble de sa filière de production, depuis ses propres plantations au Sri Lanka jusqu’à votre tasse de thé. Elle revendique sa volonté de « rompre avec la tradition d’origine coloniale, qui voulait que le thé soit produit à bas coût et que les bénéfices soient l’exclusivité des grandes marques des pays développés. »

Cette dimension éthique va encore plus loin puisque la compagnie fondée par Merill J.Fernando reverse 10 % de ses bénéfices à deux fondations caritatives :

 

Les secrets d'une bonne tasse de thé

Les étudiants sont sortis enchantés par leur dégustation. En plus de les faire voyager, Catherine Nicolas n’a pas oublié de leur livrer les secrets d’une bonne tasse de thé.

  • Compter 2g de thé pour 200 ml d’eau. 
  • Choisir une eau peu minéralisée afin d’éviter que les particules minérales absorbent les tanins et forment un dépôt
  • Pour un thé noir faire bouillir l’eau entre 95 et 100°, puis mettre le sachet dans la tasse et verser l’eau.
  • Laisser infuser 3 à 5 minutes.
  • Pour un thé vert, laisser bouillir l’eau entre 75 et 85° et faire infuser 2 à 3 minutes.

 

 

 

 

Trouver ma formation en 3 étapes

Actualités
Focus
Nous diffusons des cookies afin d'analyser le trafic sur ce site. Les informations concernant l'utilisation que vous faites de notre site nous sont transmises dans cette optique. En savoir +OK