Interview de Franck Brunel Vatélien promotion 2001 - Vatel

Interview de Franck Brunel Vatélien promotion 2001

Après avoir obtenu son diplôme de Manager en Hôtellerie International, Franck Brunel à finalement ouvert son propre restaurant en 2010 à Bordeaux: l'EPICURE. Après quelques années d'expériences dans l'hébergement. Il nous livre quelques informations sur son parcours au final quelque peu atypique.

Retour

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ? 

Franck Brunel, j’ai 36 ans et je suis propriétaire et gérant du Restaurant « l’Epicure » à Bordeaux. Je suis un ancien de l’école Vatel Bordeaux, Promotion 2001, Château Lagrange.

Vous avez ouvert votre propre restaurant, pouvez-vous nous en parler un peu ?

J’ai ouvert un restaurant il y a 5 ans maintenant. J’ai repris une pizzeria que j’ai dans un premier temps (pendant 1 an) conservé en tant que tel, avant de finalement la transformer en « Bistrot-brasserie ».

Pendant cette année de « reprise », j’ai connu pas mal de complications avec le personnel, j’ai donc décidé de passer en cuisine ou j’ai tout appris sur le tas à l’aide des recettes sur internet, mais aussi et surtout la passion du métier.

« L’Epicure » pourquoi ce nom ?

En fait il existait déjà. Ce sont les banques qui m’ont conseillé de le garder par rapport à la clientèle. Au final je trouve qu’il correspond plutôt bien à ce que nous proposons aujourd’hui, à savoir des assiettes gourmandes et généreuses.

Avez-vous eu des difficultés particulières lors de la création  de ce restaurant ?

Je dirais les banques, elles ne m’ont pas facilité les choses. Mais aussi les problèmes de personnel. J’ai dû reprendre une partie du personnel déjà existant, ce qui m’a valu de finir au prud’homme.

Comment vous êtes-vous fait connaître ?

Par du bouche à oreille essentiellement. Internet aussi avec des sites comme Trip Advisor, l’internaute, City Vox. Aussi j’ai eu la chance de participer à une chronique sur Radio France Bleu dédiée à des chefs qui ont appris sur le tas « comme moi ». A cette occasion pendant une semaine, je donnais tous les jours des idées de recettes aux auditeurs. 

Comment envisagez-vous l’avenir de l’Epicure?

Le restaurant à beaucoup évolué. Nous avons développé les groupes (environ 15 par mois) sous forme de cocktails dinatoire. Nous faisons aussi lancer les plateaux repas, et la partie le traiteur pour des évènements (baptême, mariage,..). Ce qui se développe aussi ces derniers temps c’est le service à domicile ou je vais directement cuisiner chez les particuliers, à l’occasion d’un repas d’affaires par exemple.

Malgré toutes ces nouvelles activités, ma priorité reste bien entendu le restaurant.

Pourquoi avoir décidé de faire vos études à Vatel et pourquoi Bordeaux ?

Pourquoi Bordeaux, tout simplement parce que je suis Bordelais et que pour moi il n’était pas question d’aller chercher plus loin. Pour ce qui est du choix de l’enseignement Vatel, ce qui me plaisait c’était cette « alternance » entre la pratique et la théorie. Nous pouvons ressortir avec un diplôme de Manager en Hôtellerie International au bout de 3 ans avec plus d’1 an de pratique et donc un belle expérience. Selon moi, Vatel donne toutes les clefs pour réussir.  

Aujourd’hui, j’ai des stagiaires de Vatel et c’est pour moi une grande fierté. Je leurs dit que chez Vatel on peut se laisser porter ou s’en servir comme d’une arme, il faut simplement se donner à fond.

Un ou des souvenirs mémorables que vous souhaitez partager pendant vos années chez Vatel ? 

J’ai deux souvenirs qui me viennent en tête. Le premier c’est l’organisation du GALA de fin d’année.

A cette époque, on invitait tout le monde, personne ne payait pour y assister. Pour pouvoir trouver des fonds, avec mes camarades on avait mis en place une « gazette ». Le principe était assez simple, nous prospections les Hôtels et Restaurants afin de vendre des encarts publicitaires, puis nous rédigions des articles avant de vendre le journal. Ce fut une super expérience.

Autre souvenir, le dernier jour, à la sortie du dernier examen, j’ai pleuré comme une madeleine, simplement parce que pour moi c’était la fin de VATEL et que c’était les plus belles années de ma vie.

 

Trouver ma formation en 3 étapes

Actualités
Dates à venir
6
October
Salon France
Saturday, 6 October 2018
10:00 – 18:00
Flèche suite
6
October
Salon France
Saturday, 6 October 2018
10:00 – 18:00
Flèche suite
6
October
Salon France
Saturday, 6 October 2018
09:00 – 17:00
Flèche suite
6
October
Journée portes ouverte Lyon
Saturday, 6 October 2018
15:00 – 17:30
Flèche suite
12
October
Salon France
Friday, 12 October 2018
13:00 – 17:00
Flèche suite
Tous les événements
Focus
Nous diffusons des cookies afin d'analyser le trafic sur ce site. Les informations concernant l'utilisation que vous faites de notre site nous sont transmises dans cette optique. En savoir +OK