CARRIÈRES

Emmanuelle BACHELIER

Emmanuelle BACHELIER

L’hôtellerie ? Une révélation et un coup de cœur pour Emmanuelle Bachelier. En tant que contrôleur de gestion, elle a préparé la réouverture du mythique Hôtel de Crillon, A Rosewood Hotel et partage sa vision d’un secteur où l’on ne s’ennuie jamais.

« J’ai découvert dans l’hôtellerie des métiers passionnants et des personnes humaines »

Suite à des études de Commerce international, j’ai souhaité me spécialiser via un Bachelor de Management du luxe. Après un stage dans le secteur de la joaillerie, certes intéressant, j’avais envie d’autre chose, aussi mon école m’a-t-elle orientée vers l’hôtellerie. J’ai alors découvert un univers passionnant où les collaborateurs donnent le meilleur d’eux-mêmes pour leurs établissements. Ils ont su me transmettre leur enthousiasme et leurs savoir-faire et j’ai découvert grâce à eux la grande variété des métiers de l’hôtellerie : une révélation ! Une année de prépa m’a permis d’intégrer Vatel Paris, où j’ai obtenu en 2015 un MBA in International Hotel Management.


« Les carrières dans l’hôtellerie ne sont pas linéaires »
J’ai expérimenté différents postes en l’hôtellerie et me réjouis que dans ce secteur, ma carrière puisse être riche de métiers très différents. Découvrir tous les départements d’un hôtel pour comprendre comment s’articule la vie d’un établissement, comment il construit sa stratégie de développement, etc. m’a aussi permis de déterminer quel domaine me convenait le mieux.


« Le contrôleur de gestion ne fait pas que du contrôle »
J’aime mon poste de contrôleur de gestion car il fait le lien entre les départements supports et les équipes opérationnelles. Les journées sont toutes différentes et les missions très variées : contrôle des revenus des différents départements, mise en place d’outils d’évaluation de performances, réalisation des inventaires, etc. Le contrôle de gestion est aussi un département support : certes, il contrôle, mais il a également pour mission d’épauler les équipes sur le terrain, ce qui est primordial à mes yeux. Il nous faut mettre en place des solutions qui facilitent le quotidien des opérationnels et représentent un plus à gagner pour l'hôtel : nous contribuons donc à développer le chiffre d’affaires de l’établissement. Passionnant !


À lire aussi : 

FOCUS
Nantes en vidéo et dans le regard d’une Vatélienne
Nantes en vidéo et dans le regard d’une Vatélienne

De retour en Loire Atlantique après avoir obtenu son diplôme, Lucie Leblet témoigne de l’attachement qu’elle porte à la ville dans laquelle Vatel a choisi d’implanter sa 5e école en France.

En savoir +
REVIVEZ LE LIVE DE VATEL SUR CAMPUS CHANNEL :


TROUVEZ VOTRE FORMATION

EN TROIS ÉTAPES
Quelques clics
suffisent !

MARCO POLO
Etudiants,
ouvrez-vous
à l’international

En savoir +
2e cycle spécialisation
Directeur d'hôtellerie internationale

En savoir +