Uncover your potential
Converser Converser  Brochure Brochure Bachelor Bachelor MBA MBA
Quels enjeux pour l’Hôtellerie-Restauration d’ici 2030 ? L’expertise de Gwenaël Olivo - Vatel

Quels enjeux pour l’Hôtellerie-Restauration d’ici 2030 ? L’expertise de Gwenaël Olivo

Diplômée 2006 du Bachelor ‘Manager en Hôtellerie Internationale’ à Vatel Bordeaux, ancienne Directrice d’Hôtels et de Restaurants de prestige, Gwenaël OLIVO nous présente les enjeux actuels & futurs du secteur des CHR.

Retour

Titulaire du diplôme Manager en Hôtellerie Internationale en 2006 de Vatel Bordeaux, Gwenaël Olivo se souvient de cette période comme un moment décisif sa carrière. « Être diplômée Vatel constitue une très belle carte de visite. Cela m’a ouvert beaucoup de portes. » Elle garde un excellent souvenir de l’ambiance générale au sein de l’entité bordelaise du Groupe Vatel. Depuis le milieu des années 2000, Gwenaël a connu des expériences aussi bien en tant que restauratrice ou hôtelière   Responsable du secteur Sud-Ouest au sein des Collectionneurs, une communauté de 585 hôtels de charmes et restaurants gourmands, Gwenaël nous fait partager sa vision de l’avenir du secteur de l’Hôtellerie-Restauration.  


Hôteliers : Offrez dans votre établissement une expérience à vos clients

Depuis quelques années, on assiste au développement conjoint du slow tourisme et d’hôtels conçus comme des lieux de vies . Il ne s’agit plus seulement de dormir dans un hôtel. Mais bien d’offrir 'une expérience des rencontres propres à chacun de ces lieux' . Des désirs de découvertes et d’authenticité animent les clients d’aujourd’hui et s’intensifieront demain. 

Cette volonté d’innovation et de vérité a toujours guidé Gwenaël Olivo : 'Lorsque j’étais directrice générale du Château Hôtel Meyre, nous proposions notamment : 

  •  Des packages dégustation  
  • Des visites des chais animés par notre maître de chais 
  • Des rencontres avec des personnes remarquables telle Guillemette Gauthier 1ère œnologue française’ raconte-t-elle.  

Afin de favoriser le succès de votre offre oenotouristique, 'disposez  d’une offre d’hébergement sur place demeure un vrai plus' constate l’experte bordelaise.

Des sites spécialisés comme 1001 salles, abcsalles ou encore bird-office répertorient de nombreux hôtels mettant à disposition leurs salles pour l’organisation de séminaires.  La possibilité de faire un choix demeure très important c’est-à-dire l’opportunité d’accueillir les convives soit en distanciel soit en présentiel soit en mode hybride face à l’incertitude de l’évolution de la crise sanitaire  remarque la Responsable du Réseau Sud-Ouest des Collectionneurs.


Domaine du Château Hôtel Meyre

Livraisons à Domicile, Click & Collect perdureront et les clients reviendront aux restaurants ! 

La crise sanitaire amenant trois confinements a provoqué l’accélération de phénomènes déjà en cours comme la livraison de repas à domicile. Longtemps cantonnée aux établissement de restauration rapide, la possibilité de délivrance  de son dîner chez soi s’étend jusqu’aux restaurants étoilés.  L’opportunité de commander son repas sur un site marchand et de le retirer dans son restaurant préféré se démocratise également. Le site 'Sortir à Paris' propose une liste des brasseries, cafés et autres restaurants arrondissement par arrondissement pourvus de ces deux options.  L’hebdomadaire Le Point présente ses coups de cœur en Click & Collect.  

Devant cette tendance forte, les Collectionneurs mettent en avant une sélection de leurs membres proposant la livraison à domicilie. « La livraison à domicile et le Click and Collect vont perdurer. 'Je suis aussi convaincue que les clients reviendront dans les bars et restaurants dès qu’ils le pourront à nouveau. On l’a vu lors de la fin du 1er confinement' argue Gwenaël Olivo.

Une cohabitation entre ces différents modes de consommation est donc bénéfique pour votre établissement. Comme l’expliquaient Fabien et Emilie Beaufour, propriétaires du Cent33 lors de notre conférence sur l’avenir de la Restauration suite à la COVID-19. 


La présence d’humains à la réception sera peut-être réservée aux hôtels de luxe en 2030

En 2015, l’hôtel Henn Na à Nagasaki (Japon) faisait sensation. Il était le 1er hôtel au monde à disposer d’un staff entièrement robotisé. Bugs multiples, coûts d’entretien et plaintes  des clients ont eu raison de cette innovation. Trois en plus tard, la moitié des 243 robots employés retournent dans l’ombre. Cet épisode souligne la limite du tout robot. 

Gwenaël Olivo semble craindre une quasi disparition des réceptionnistes et donc des relations humaines comme tout premier contact au sein d’un hôtel « la présence d’humains à la réception sera peut-être réservée aux hôtels de luxe en 2030. » À l’instar de Mario robot réceptionniste à l’Hôtel Marriott de Gand (Belgique), il semble que les robots restent accompagnés d’êtres humains. En effet, les robots peuvent réaliser des tâches répétitives, toutefois pour des missions plus complexes comme les réclamations de clients, faire appel à la psychologie humaine est indispensable. 

Les êtres faits de chairs et d’os ont un bel avenir devant eux dans l’hôtellerie en générale . Y compris en réception. 

Quelque  soit sa taille ou sa zone de chalandise, tout établissement hôtelier ou de restauration devra relever un défi de plus en plus déterminant dans les années à venir : s’assurer une bonne image sur le web. Alors que le nombre d’internautes a été multiplié par 2,5 en 10 ans. Comment y parvenir ? 


Hôteliers & Restaurateurs : Externalisez votre E-Réputation pour la gérer au mieux

Selon l’étude WeAreSocial et de Houtsuite, sur 7,75 milliards d’habitants, le nombre d’internautes s’élève en 2020 à 4, 54 milliards soit 59% de la population mondiale.   L’ E-Réputation, qui peut se définir comme « la résultante de tout ce qui peut se lire sur sujet d’une entité , marque, une entreprise, quel que soit l’auteur »  apparaît donc primordiale.

D’après le site Slideminder 85% des clients affirment qu’une « réponse réfléchie à un avis améliore leur impression de l’hôtel. » 

«Il faut prévoir une ligne de budget dédiée à l’E-Réputation dans votre partie consacrée à la publicité. Je conseille d’externaliser la gestion de l’E-Réputation surtout pour les hôteliers indépendants. Comme ils doivent gérer leurs établissements au quotidien, ils n’ont pas forcément de temps pour répondre à tous les avis et pourtant il le faut. C’est un gain de chiffre d’affaire en vue. Cela demande la maîtrise de techniques et une tournure d’esprit particulière » remarque l’ancienne Directrice Générale du Maquis Boutique Hôtel à Saint-Martin. Des plateformes comme qualitelis permettent de publier des réactions adéquates aux avis et de mettre en avant les avis les plus positifs sur votre établissement».

Gwenaêl Olivo - Responsable Sud-Ouest du Réseau 'Les Collectionneurs'

Gwénaël Olivo - Responsable Sud Ouest du Réseau 'Les Collectionneurs'

Trouver ma formation en 3 étapes

Actualités
Focus
Quelques places sont encore disponibles pour la rentrée 2021.
Contactez-nous et nous nous ferons un plaisir de vous faire visiter l'école.

Paris - Claudia San Martin
Tél. : +33 (0)1 42 26 20 27

Lyon - Lionel Demoment
Tél. : +33 (0)4 78 38 42 93

Nîmes - Claire Dachy
Tél. : +33 (0)4 66 62 57 03

Bordeaux - Carine Sauvey
Tél. : +33 (0)5 56 01 01 75

Nantes - Eloïse Desmottes
Tél. : +33 (0)2 28 49 20 62 OK